ANNE ROUMANOFF : TOUT VA BIEN !

Vous pensiez tout savoir sur Anne Roumanoff ? Les basics certes : des études à Sciences Po, un premier spectacle aux Blancs Manteaux, ses radios bistros chez Michel Drucker, ses débuts sur France inter, ses succès sur Europe 1... Mais ça, c’est pour la façade !

Premier aveu. Le conformisme n’a jamais été pour elle. Une famille atypique, bobo avant l’heure et athée. Des origines russes ashkénaze d’un côté et sépharade marocaine de l’autre. Cela donne les bases du mix Roumanovien : timide et extravertie, angoissée et joyeuse. Du théâtre dès ses 12 ans. « Tu te donnes jusqu’à quel âge pour échouer ? » lui demande son père. « 25 ans », elle répond.

Anne Roumanoff n’a pas d’âge si ce n’est 31 ans de carrière. La mode ? Connaît pas. Le public ? Toujours là. Au gré des années, elle remplit les salles où elle se produit. En 1998, l’Olympia avec « Complètement Roumanoff ». Bobino pendant deux ans avec « Follement Roumanoff ». En 2012, le Théâtre du Palais-Royal avec « Anne Rougemanoff ». Le 2 février 2015, le spectacle « Aimons-nous les uns les autres » est créé à Olympia et retransmis simultanément dans 169 cinémas en France, en Suisse et en Belgique. Ça ne s’arrête jamais ! L’Alhambra à Paris en 2015 et 2016 pendant deux fois six mois... un an ! Et ça continue... 2019, avec un tout nouveau spectacle « Tout va bien ! ».

Anne Roumanoff est une warrior pour ceux qui ne l’auraient pas compris. Quand elle ne se produit pas à Paris, elle joue partout ailleurs : de la Suisse au Québec, en passant par la Belgique, le Maroc et la Tunisie, Londres, Barcelone, New-York, Miami, San Francisco et Los Angeles. Mais ce n’est pas tout ! Depuis dix ans, elle écrit une chronique hebdomadaire sur l’actualité dans Le Journal du dimanche. En 2015, officier de l’ordre des Arts et des Lettres. Une dizaine de livres d’humour publiés. La première femme à être rentrée dans la collection Pensées et répliques, aux Éditions du Cherche Midi. Le grand prix d’humour de la Sacem 2009 et de la Sacd en 2017. Et la vie perso dans tout ça ? Une femme qui vibre, qui jongle, qui virevolte avec ses deux filles, une liberté reprise et une belle complicité parentale avec leur papa. Bien sûr qu’elle va faire de tout cela quelque chose : un film ! Une comédie sur le divorce dont le tournage est prévu pour 2019. Comment oublier son émission « Ça fait du bien » du lundi au vendredi sur Europe 1 ! Ça tombe bien, elle va très bien en ce moment la Roumanoff,... et c’est loin d’être fini. Anne Roumanoff, sage et folle à la fois ? Une chose est sûre, sa statue au Musée Grévin risque d’être fatiguée avant elle.