A l’écoute de ses trois EP on miserait plutôt sur un passif de métalleux, une filiation avec Dario Argento et une éducation religieuse inculquée aux forceps. Ceci expliquerait ses penchants pour l’occulte, sa passion pour les sonorités kitsch et son adoration pour toutes les formes de jouissance.

Carpenter Brut rend hommage à cette culture “post-hippies/ pré-SIDA”, les bases du métal et de l’électro pour nous offrir un son unique et violent dans un pur délire revival 80’s.

Figure de proue un peu malgré lui de cette « retro new wave », on a pu retrouver ses morceaux dans les jeux vidéo à succès Hotline Miami 2 : Wrong Number et The Crew (Ubisoft).

Quelles que soient ses sources, Carpenter Brut ne manque pas de talent pour composer d’imparables tueries vintage. Ses lives sont une petite claque à prendre et reprendre sans se lasser.