Mannequin et égérie des plus prestigieux photographes : Helmut Newton, Jean-Loup Sieff, Antoine Giacomoni.
 Muse de chanteurs cultes - Daho, Gainsbourg, Darc ou Chamfort, Boton, Souchon, Duval et Grillet - qui ont écrit spécialement pour elle. 
Actrice illuminant la pellicule de Vadim, Chabrol, Lautner, Claire Denis et Jacques Doillon, elle restera pour les cinéphiles la Liliane de Truffaut dans l’oscarisée "Nuit Américaine".

 Elle aura croisé tous ceux qui auront compté depuis cinquante ans et si Dani ne les connait pas tous, tous connaissent Dani. 
 Elle revient aujourd’hui à la musique avec une sélection de titres à faire pâlir la génération "Indé ». À l’écoute de ces morceaux, on redécouvre tour à tour une rockeuse, une crooneuse, une punk. 
Et enfin, Dani s’est décidée à publier un récit. qu’elle livre. Elle y raconte et ressuscite un temps où l’art se confondait avec la vie.

Dans ce spectacle inédit c’est dans un endroit qui parle d’elle - son salon - que Dani se raconte, nous raconte.

Vont se côtoyer dans cet espace intime souvenirs et temps présent, à travers les chansons qu’elle interprète, et des extraits de son livre La Nuit ne dure pas. Entourée de ses invité(e)s (à la lecture et à la guitare), Voyage dans la vie d’une femme ordinaire à qui il est arrivé des choses extraordinaires .

C’est avec Emmanuelle Seigner, dont l’histoire en de nombreux points pourrait se confondre avec la sienne, qu’elle vient nous livrer, en musique et en paroles, ces morceaux de récits, ces moments de chanson.
 En attendant d’écrire la suite d’une histoire qui ne veut pas se terminer.