« Un mélange bien équilibré de sourires, prouesses vocales et une performance impressionnante apportant des émotions profondes. Éblouissant ! » Rolling Stone.Fr

Heymoonshaker forme un duo improbable de deux types d’arts à des décennies d’intervalles ; un beatbox palpitant et une guitare blues crue. Urbanisant la musique blues depuis maintenant 2 ans, Andy Balcon et Dave Crowe sont extrêmement talentueux dans leur domaine mais ce qui impressionne le plus, et ce qui fait le succès de leur engagement de beatbox blues, est cette indescriptible alchimie que c’est deux ont sur scène. L’entrainement musical des beats puissant de Crowe contre la voie possédée d’Andy forge un ensemble comme deux pièces de métal, créant une pièce inspirante de créativité et d’originalité.

En 2009, ils se rencontrent dans la rue en Nouvelle Zélande, Andy et Crowe se trouvent alors des intérêts communs. Développant un style blues mélangé à la basse électro, ils décident de se produire devant le public du sud de l’île. Quelques temps plus tard, ils se séparent et prennent des chemins différents, les deux jeunes hommes se retrouveront dans l’hémisphère nord, en Suède où ils commenceront à se produire sur scène. Leur spectacle et leur tournée deviendront de plus en plus réputés et c’est dans le même temps qu’ils développeront un son mélangeant heavy rock & roll, musique roots et dubstep. Mais leur amour du blues restera présent dans leur texte et continuera à les guider. S’inspirant de Led Zepplin et Muddy Waters, les grands riffs d’Heymoonshaker, leurs rythmes lourds et leurs hurlements ont impressionnés de nombreuses scènes des plus grands festivals. (Paleo Festival, SXSW, Rock In Rio, Glastonbury…)

Heymoonshaker ont amassé un nombre important de followers sur leur chaine Youtube plus de 100000), laquelle va bientôt atteindre les 50 millions de vues cumulées et plus de 50000 fans sur Facebook.

En Mars 2013, Heymoonshaker sortent leur premier EP “Shakerism”. Cet EP de 8 titres rassemble des sons des enregistrements précédents ainsi que des inédits, compilé pour illustrer le voyage du son du groupe en évolution sans cesse. Cet automne le groupe ressort l’EP « Shakerism (Edition définitive) » incluant le titre Colly Drop de leur récent clip noir granuleux et un solo de beatbox enregistré l’année dernière dans un studio français.

La suite ? Un premier album à paraître en Septembre 2015 et plus de 100 de concerts à l’horizon, comme toujours, les anglais sont « on the road ».