Spectacle dansé, chanté, rêvé, on vit les ballets qui alternent kwela-jive, gumboot traditionnel, tap dance, dance contemporaine, hip hop pantsula, ouvrant le grand livre de l’Histoire de l’Afrique du Sud. Sur scène percussions africaines, saxophone, penny whistle irlandais donnent de l’écho aux textes de Don Mattera, l’un des plus célèbres poètes d’Afrique du Sud. Feux d’artifices d’émotions et de plaisirs, « African Footprint » est l’un des plus beaux voyages dans l’Afrique du Sud d’hier et d’aujourd’hui.